Le Poke bowl, la star healthy tout droit venue d'Hawaï

Complet, gourmand, coloré… Il se prête à mille fantaisies. Le Poke bowl est à la croisée de deux tendances : healthy food et bowl food. Arrêt sur images…

Poke bowl : mais qu’est-ce donc ?

Il inonde les murs des amateurs de food porn sur les réseaux sociaux… Mais d’où vient-il ? Il revendique ses origines exotiques sachant qu’il vient tout droit d’Hawaï. (Et oui… on ne fait pas que du surf à Hawaï, paré d’un collier de fleurs :))

En hawaïen, « Poke » signifie « dés » et se prononce « pokaï ». Il s’agit d’un plat traditionnellement composé de légumes cuits et crus, de dés de poisson coupés, initialement marinés, (originellement du thon rouge), sur son lit de riz. Le tout agrémenté d’herbes et aromates (huile de sésame, noix de cajou, graines de sésame, coriandre, yuzu…). Apparu dans les années 70, ce plat a depuis traversé les océans et s’est démocratisé en Occident. Il nous en fait voir de toutes les couleurs… Et de toutes les saveurs !

Poke bowl : la recette détox 100% healthy

Entre le ceviche péruvien et le shirashi japonais, le poke bowl s’inscrit dans une tendance saine et healthy. Poisson cru ou viande marinée, accompagnement composé de fruits et légumes frais et non transformés… il se consomme sans modération ni culpabilité. On n’hésite pas à jouer la carte de la variété et de décliner le poke bowl toute l’année au gré des saisons, des goûts et des envies.

Tentez de lui résister… On parie que vous allez succomber ?